Nouveau record des exportations italiennes en Auvergne-Rhône-Alpes

Pour la troisième année consécutive l’Italie améliore  nettement son échange commercial avec Auvergne-Rhône-Alpes en consolidant sa deuxième place de pays partenaire de la région, devancée uniquement par l’Allemagne. 

Ainsi la balance commerciale italienne avec la région affiche un surplus de presque un 1,5 milliards d’euros. En 2017, le niveau des exportations des produits d’Auvergne-Rhône-Alpes  vers l’Italie s’est élevé à 6,019 milliards d’euros contre 7,428 milliards d’euros d’importations.
 
Ce nouveau record est surtout le fruit d’une hausse de 7% des exportations des produits agroalimentaires. Pâtes fraiches et séchées, jambons, mozzarella sont les produits les plus demandés par les rhônalpins, mais c’est le Prosecco qui s’affiche en haut des produits italiens les plus importés dans la région. Les fromages et la charcuterie sont en progression de 8 %. 

Facile,  économique  et pleine de saveur: ce sont les trois ingrédients qui font le succès de la cuisine italienne à travers le monde. 

‘‘La situation sur le marché français et bien sur dans la Région Auvergne-Rhône-Alpes pourrait encore s'améliorer avec un contrôle plus efficace sur l'agro-piraterie internationale, qui utilise abusivement des étiquettes, des couleurs, des images, des appellations qui se réclament de l'Italie, pour des produits qui en réalité n'ont rien à faire avec notre pays ’’, a fustigé le président de la Chambre de Commerce italienne de Lyon, monsieur Biagio Fico.
 


Dossier Pièces jointes: