Lyon, le projet européen GreenB dédié au développement durable dans les PME-PMI touche à sa fin

 Le 29 septembre s’est conclu à Lyon le projet Européen GreenB, avec le soutien de la Commission européenne et consacré aux pratiques de développement durable dans le monde des affaires, avec une conférence sur « Green B : En route vers l'éco-innovation » qui s’est tenue dans le cadre splendide du Palais de la Bourse de Lyon (France). 

Le projet GreenB, qui depuis 2015 voit la collaboration de 5 pays et de 6 partenaires européens : la Chambre de commerce italienne de Lyon (CCIL) pour la France, l'Institut d'études supérieures (IPS) Institut de formation du personnel dans les organisations internationales (ITPIO) pour la Bulgarie, le Centre d'éducation de Tiber Umbria Comett (TUCEP) pour l’Italie, l'Université technique de Vilnius Gediminas (VGTU) en Lituanie et le Centre de formation de la Chambre de Commerce de Ljubljiana Gospodarska Zbornica Slovenije (CPU) en Slovénie, a travaillé pour fournir une approche simple, pratique et proactive, promouvoir des comportements respectueux de l'environnement et ajouter un point de vue environnemental crucial, souvent absent, à la vie professionnelle, ce qui contribue à rapprocher le monde des affaires du développement durable.

« La coordination d’un projet tel que GreenB nous rend fiers, a déclaré Mirco Iadarola, Secrétaire Général de la Chambre de commerce italienne de Lyon. GreenB aidera à sensibiliser les entreprises européennes à l’intégration d’une démarche écologique mais aussi plus efficace. Une excellente occasion pour montrer que l’économie Green apporte des avantages à l'environnement ainsi qu'à l'entreprise »
La conférence de Lyon est la conclusion de deux ans de travail qui ont aussi vu la collaboration de partenaires du secteur public et privé, ce qui a permis d'offrir des cours de formation pertinents pour la mise en place d’une démarche de développement durable dans différents secteurs productifs.

« Nous avons expérimenté des modèles de production et d’éco-conception sur différents types d’entreprise, soulignant les avantages économiques pour les entreprises, a déclaré Diarra Kane, responsable de projet chez Pôle Eco-Conception avec 5 centres d’expertise national française), qui  ensuite souligne comme une approche telle que l’éco-conception pour être gagnante doit se déployer à tous les niveaux et impliquer toutes les différentes phase du cycle de vie. Pour la réussite de l’éco-conception, il est utile que la démarche fasse appel à plusieurs unités de l’entreprise notamment la direction, la R&D, la fabrication, le marketing ou encore le service commercial.»

Au cours des dernières années en Europe, on constate une croissance, lente mais inexorable, de tout les indicateurs économiques et sociaux qui témoignent de la part des employés comme de leurs employeurs des choix et des comportements de plus en plus soucieux de l’environnement et qui aident finalement non seulement à avoir une grande attention à la qualité de l'environnement de travail, mais aussi à se sensibiliser contre toute forme de gaspillage.

Protagoniste de la conférence GreenB était également la direction régionale de Pôle emploi
« Les conséquences de l'économie verte sur l'emploi sont importantes dans notre Région, a mis en évidence dans son discours Muriel Saintpierre, du Service Statistiques, Etudes et Evaluations de Pôle emploi Auvergne-Rhône-Alpes. Les métiers de l'économie verte représentent 14,6% de l'ensemble des offres d’emploi collectées en Auvergne-Rhône-Alpes et il se confirme en hausse pour la deuxième année consécutive avec plus de la moitié des offres qui concerne des emplois durables. Ce chiffre est conforme à celui au niveau de la demande d’emploi qui se situe à 15% par rapport à l’ensemble des  demandeurs d'emploi. »

Pour Laetitia Gabreau responsable du service Stratégie de Pôle emploi Auvergne-Rhône-Alpes « notre engagement dans le développement durable nous a permis de travailler sur la responsabilité sociétale de notre organisation. Cette démarche s’est organisée autour de 4 axes : proposer des services accessibles à tous, pour les utiliser plus facilement et réduire la fracture numérique. Promouvoir la diversité en interne comme à l’externe, et lutter contre les discriminations pour permettre à tous de trouver un travail, en fonction de ses compétences. Mettre en place une politique d’achats responsables au service de l’insertion. Réduire notre empreinte environnementale en s’appuyant sur des programmes immobiliers et de tri des déchets mieux maîtrisés ainsi qu’une politique de réduction des déplacements. » 

Après la conférence tout les partenaires européens du projet GreenB www.green-b.eu  ont participé à une session de rencontres B2B et B2C contribuant ainsi à élargir et à renforcer les partenariats transnationaux entre les entreprises et les territoires. 
 


Dossier Pièces jointes: